Imprimer cette page
mercredi, 29 septembre 2021 12:57

Entrevue avec le conseiller de la ministre de la transformation et de la fonction publiques le 27 septembre 2021

Évaluer cet élément
(0 Votes)

unsa cyan100 388 1Baisse des effectifs des opérateurs (ONF, OFB, IGN, …) :
Incohérence entre le plan de relance de la filière bois où on a les moyens mis sur la table en terme financier mais pas en terme d’effectifs puisqu’il y a des baisses.
Ces baisses d’effectifs impactent aussi le domaine géographique de l’institut IGN et va entrainer inéluctablement une baisse de la qualité des données fournies. Le modèle économique mis en œuvre ne va pas rattraper, du moins de manière certaine au moins au début et sûrement pour quelques années, la perte de la qualité des données. Le risque majeur est la perte de qualité irrémédiable.


Accord cadre télétravail FP :
Difficulté de mise en œuvre par les ministères, notamment MAA, pour la partie compensation financière actée. Pire, les services, pour ne pas avoir à payer une compensation, refusent d’étendre le télétravail sur plusieurs journées d’affilées.


Jour de carence Covid-19 :
Ce jour de carence devrait être purement et simplement supprimé. D’ailleurs, la Cour des Comptes indique qu’il ne sert à rien pour la fonction publique.
Attention, il y a des Covid-19 longs et peu de choses sont mises en place pour cela.


Maladie de Lyme :
Recrudescence pour les forestiers, mais peu de moyens en face. A quand un véritable plan de prévention et de suivi digne de ce nom ?


RIFSEEP :
Pour l’UNSA, il aurait fallu définir les règles et ensuite mettre le RIFSEEP en œuvre et non l’inverse comme cela a été fait.


CCP contractuels :
Il y a un problème sur les rémunérations et il convient de changer (en mieux) le système de revalorisation triennale.
La France a besoin de données forestières en quantité, qualité et fréquence suffisantes sur les forêts dans le contexte actuel : changement climatique, nombreuses attaques parasitaires, incendies violents destructeurs, biodiversité mise à mal.
L’Inventaire Forestier est un outil capable de répondre aux besoins de ces données forestières. Encore faut-il lui donner les moyens de fonctionner.
Le rapport Cattelot rappelle l’importance du monitoring et de la recherche qui sont à développer pour l’inventaire forestier, outil majeur.


Commentaires de l’UNSA :
La formule de cette entrevue fut surprenante dans le sens où il ne s’agissait pas que d’une entrevue entre les OS et le conseiller seul, en effet le DRH de l’IGN était aussi présent.
L’UNSA a lu une déclaration en préambule.
Si le dialogue a été respectueux, il peut se résumer en peu de mots :
•Circulez, il n’y a rien à voir.
•Le conseiller a vraiment joué son rôle de continuité de la politique gouvernementale.
Cela se traduit entre autres par des OS qui n’ont plus qu’un rôle de figuration la plupart du temps comme nous l’avons eu lors de cette entrevue.
Bref, rien de nouveau.


Rédacteurs : Dumoulin Philipe, Eychenne Guy-Alain, Touzet Thierry.

Télécharger le document en pdf...

Lu 242 fois