mardi, 16 avril 2019 09:18

CTM du 10 avril 2019 « spécial BREXIT »

Évaluer cet élément
(0 Votes)

brexit graphicL'UNSA Alimentation Agriculture Forêts était représentée par Martine HARNICHARD et Emilie CERISIER.


Suite à notre déclaration liminaire (ci-jointe), l'Administration nous déclare que cette situation est tout à fait exceptionnelle. Il faut pouvoir répondre à un BREXIT dur qui pourrait intervenir rapidement. Dès à présent, 50 ETP ont été recrutés et 65 ETP supplémentaires et 35 vétérinaires viendront renforcés les effectifs aux postes d'inspection frontaliers (PIF).


Tous les postes ont reçus l'agrément de la commission européenne.


Il est prévu que ces postes dits « BREXIT » fonctionnent 24h/24h et 7jours/7jours. Le MAA se doit d'assurer les flux des importations de façon sécuritaire. Pour les exportations, il ne devrait pas y avoir trop de changement.


Lors de ce CTM deux textes étaient à l'étude :
Le premier concerne la durée maximale de travail hebdomadaire.
Le deuxième concerne les modalités de récupération lors du cycle de travail le week-end.


Pour l'UNSA, ces textes vont à l'encontre de la règlementation du code du travail. Le risque d'être étendu à d'autres postes que ceux du BREXIT est grand. Les cycles proposés par l'administration vont à l'encontre des rythmes biologiques des personnes et induiraient des risques d'accident du travail.
À l'issue des débats, l'ensemble des organisations syndicales ont voté contre les deux textes proposés pour avis.
Vous trouverez, ci-jointe, la déclaration commune.


L'administration a programmé un groupe de travail spécifique le 18 avril prochain.


L'UNSA sera présente et défendra l'intérêt des agents.
N'hésitez pas à réagir et à nous faire parvenir vos suggestions et remarques.

Lu 66 fois

Laissez un avis ou posez une question

Avant de déposer un avis ou poser une question, merci de consulter la charte "Avis et Questions" en cliquant sur le menu en bas de cette page.