lundi, 04 décembre 2017 15:45

CAP 2022 : attention aux questions piège !

Évaluer cet élément
(0 Votes)

QuestionsPiegesCAP2022Dans la continuité de notre argumentaire « Action Publique 2022 », l’UNSA Alimentation, Agriculture, Forêts souhaite apporter des éléments de réflexions sur le contenu du forum de l’Action Publique lancé vendredi 20 novembre 2017 par Gérald DARMANIN, Ministre de l’Action et des Comptes Publics, destiné à interroger les agents et les usagers.


Cette consultation se déroule jusqu’en février 2018.

 

Télécharger le document en pdf

lundi, 04 décembre 2017 15:32

Guide d'information de l'action sociale

Évaluer cet élément
(0 Votes)

GuideAS2017

 

Cliquer sur l'image pour télécharger le document

Évaluer cet élément
(0 Votes)

ArgumentaireActionPublique2022Le Premier Ministre a installé le 13 octobre 2017, le Comité Action Publique 2022 (CAP 22) constitué de chefs d'entreprise, d'élus, de hauts fonctionnaires, d'économistes et de personnalités politiques étrangères. Ce Comité a pour mission de proposer au Président de la République et au Premier Ministre d'ici la fin du premier trimestre 2018, au travers d'une revue de missions et des dépenses publiques, des réformes structurelles permettant d'atteindre les objectifs d'amélioration de la qualité des services publics, de modernisation de l'environnement de travail des agents publics et de la baisse des dépenses publiques sur 21 politiques publiques prioritaires parmi lesquelles celles du soutien à l'agriculture et la forêt.


Par ailleurs, le programme de transformation "Action Publique 2022" comprend deux autres volets : le Forum de l'action publique et cinq chantiers transversaux : " simplification administrative et amélioration de la qualité de service", "Transformation numérique", "Rénovation du cadre RH", "Organisation territoriale des services publics" et "Modernisation de la gestion budgétaire et comptable".


Les travaux de ces différents chantiers aboutiront à des plans interministériels de transformation et alimenteront les plans de transformation que chaque Ministère doit élaborer d'ici mai 2018. A ce titre, Stéphane TRAVERT s'est engagé à présenter ses orientations avec les organisations syndicales dans le cadre des travaux du CTM. Il est précisé que les organisations syndicales seront conviées à participer à un groupe de travail d'ici la mi décembre, consacré à ces travaux de réflexion.

 

Télécharger l'argumentaire UNSA

Évaluer cet élément
(0 Votes)

arton1007L’UNSA a été destinataire d’un courrier du ministre de l’Action et des Comptes Publics, Gérald Darmanin, annonçant la création d’un groupe de travail de suivi du chantier Action Publique 2022.


L’UNSA constate que le gouvernement affiche une volonté d’associer les partenaires sociaux sur ce volet. Elle vérifiera rapidement s’il s’agit d’un retour effectif du dialogue social.


Le gou­ver­ne­ment, par la voix du Ministre de l’action et comp­tes publics, annonce la créa­tion d’un « Groupe de Travail natio­nal asso­ciant l’ensem­ble des confé­dé­ra­tions syn­di­ca­les et les fédé­ra­tions de la Fonction Publique non affi­liées qui sont repré­sen­tées au CCFP, les repré­sen­tants des employeurs ter­ri­to­riaux et ceux de la fédé­ra­tion hos­pi­ta­lière de France ».


Il sera orga­nisé par la DGAFP et aura pour mis­sion d’établir un bilan des réfor­mes pas­sées et de suivre l’ensem­ble du pro­ces­sus chan­tier Action Publique 2022.


L’UNSA estime que le rôle d’une orga­ni­sa­tion syn­di­cale est d’être force de pro­po­si­tion et d’ana­lyse en toute indé­pen­dance afin de pou­voir œuvrer à l’amé­lio­ra­tion des ser­vi­ces publics de notre pays et des condi­tions de tra­vail des agents publics pour offrir un ser­vice public de qua­lité. Elle se rendra à se groupe de tra­vail.


Par ailleurs, l’UNSA rap­pelle son atta­che­ment à la démo­cra­tie sociale. C’est pour­quoi le CCFP doit jouer un rôle impor­tant pour suivre ce chan­tier avec ses com­mis­sions spé­cia­li­sées car c’est l’ins­tance repré­sen­ta­tive élue des agents publics.


De plus, l’UNSA estime que le suivi du chan­tier Action Publique 2022 néces­site, à minima, une réu­nion par quin­zaine pour tenir compte du rythme imposé par le gou­ver­ne­ment.
L’UNSA sera extrê­me­ment atten­tive à la façon dont ses pro­po­si­tions seront, ou non, prises en compte par le gou­ver­ne­ment. L’UNSA ne ser­vira pas, ni d’alibi, ni de cau­tion !

 

Source UNSA Fonction Publique

Évaluer cet élément
(0 Votes)

arton1003Une délégation de l’UNSA a été auditionnée par le Comité Action Publique 2022, vendredi 10 novembre. Ce comité a pour mission de faire des propositions sur les missions et les comptes publics.


L’UNSA a rappelé son attachement aux principes de l’État républicain et aux valeurs de la République, notamment la cohésion sociale, la solidarité, l’égal accès à un service public de qualité sur l’ensemble du territoire.


Elle a insisté sur la qua­lité des ser­vi­ces publics fran­çais enviés dans le monde, qui doi­vent conti­nuer de s’appuyer sur des per­son­nels qua­li­fiés, formés, reconnus et bien rému­né­rés, en nombre suf­fi­sant, occu­pant des emplois de qua­lité avec des condi­tions d’exer­cice amé­lio­rées.


L’UNSA a réaf­firmé son atta­che­ment à une Fonction publi­que sta­tu­taire au ser­vice des besoins de la popu­la­tion.


L’UNSA a ques­tionné la méthode de tra­vail du comité, cons­ta­tant qu’elle n’était pas fondée sur un diag­nos­tic par­tagé de l’évaluation des poli­ti­ques publi­ques dans le champ des réflexions du comité et de l’état de la société fran­çaise.


L’UNSA a donc insisté sur les mis­sions indis­pen­sa­bles, pas tou­jours visi­bles ou connues du citoyen, comme les mis­sions de contrôle ou de conseil.
L’UNSA a également mis en avant des poli­ti­ques publi­ques qui doi­vent être amé­lio­rées comme :
- La petite enfance
- La prise en charge des personnes dépendantes (âge et handicap)
- La protection des consommateurs (alimentation, pollutions, agriculture…)
- Les politiques de prévention (santé, nutrition, conditions de travail…)
- Les réseaux et moyens de transport (désenclavement, modernisation…).


Enfin, l’UNSA estime indis­pen­sa­ble de déve­lop­per une vision sur le moyen et sur le long terme afin d’éviter une poli­ti­que d’économies bud­gé­tai­res à court terme. Il est impor­tant de connaî­tre les impacts des chan­ge­ments qui seront pro­po­sés et leurs consé­quen­ces dans la durée.

 

Source UNSA Fonction Publique

Page 54 sur 74