Évaluer cet élément
(0 Votes)

chsct ddiLe CHSCT des DDI du 4 juillet a adopté le texte de la circulaire relative à la protection des agents exerçant des missions en relation avec le public en DDI.
L'UNSA se félicite de cet aboutissement de plusieurs mois de travaux, auxquels elle a activement contribué.
Elle espère maintenant une publication rapide et une mise en oeuvre sérieuse au niveau local.

Dans un contexte d'augmentation des violences externes dans le secteur public dont les DDI, en particulier sur les postes d'accueil et dans le cadre des missions de contrôle ou d'examen, le vote favorable du CHSCT des DDI sur le projet de circulaire relative à la protection des agents exerçant des missions en relation avec le public est une satisfaction.

Durant tout le processus d'élaboration de cette circulaire, l'UNSA a agi pour que le champ couvert par celle-ci soit le plus large possible et qu'aucune situation de violence ne soit exclue d'une prise en compte efficace et responsable par l'ensemble des acteurs, incluant le CHSCT.

 

Compte rendu du CHSCT DDI du 4 juillet 2017

Évaluer cet élément
(0 Votes)

 Cliquer sur les logos pour accéder aux sites partenaires

 

BanniereSEALe SEA-UNSA éducation est affilié à la fédération UNSA-éducation des métiers de l’éducation. La fédération UNSA Education est présente dans tous les ministères en charge de l’éducation (Agriculture, Education nationale, Enseignement supérieur et Recherche, etc.). Elle siège au Conseil Supérieur de l’Education. C’est la deuxième force de proposition et de défense des personnels du monde éducatif. Par l’intermédiaire de sa fédération, le SEA-UNSA Education est affilié à l’Union Nationale des Syndicats Autonomes (UNSA [http://www.unsa.org]), organisation interprofessionnelle présente dans le secteur public et privé.

 

Dans le secteur public, elle est représentative des trois fonctions publiques (État, territoriale et hospitalière) fédérées au sein de l’UNSA Fonction Publique dont fait partie l’UNSA Education. La confédération UNSA représente de nombreux syndicats solidaires, coopérant et construisant ensemble un projet cohérent dans le respect de l’autonomie de ses composantes. Elle tire son dynamisme de l’autonomie de ses syndicats et de la grande liberté du débat intellectuel interne. Elle édite des dossiers thématiques sur les grands enjeux de sociétés (questions de sociétés) et d'éducation (questions d'éduc.).

 

Au MAAF, l’UNSA Agriculture et Forêt, autre fédération syndicale affiliée à l’UNSA, est présente aux côtés du SEA-UNSA éducation.

Ces deux fédérations travaillent en étroite collaboration. Les syndicats affiliés à l’UNSA représentent la troisième organisation syndicale du ministère de l’Agriculture.

 

BanniereUnsaDDL’UNSA Développement Durable, est une fédération de syndicats représentant diverses catégories et corps de personnels (filière administrative, filière technique, filière exploitation et filière sociale, agents de l’aviation civile et des établissements publics) au sein des Ministères de la Transition écologique et solidaire (MTES), de la Cohésion des Territoires (MCT) et des Transports. Elle est présente au côté de l'UNSA Agriculture et Forets au sein des DDT(M) entre autres.

 

BanniereUNSAFPL’UNSA Fonction publique regroupe l’ensemble des fédérations de syndicats de la fonction publique affiliés à l’UNSA (Union nationale des syndicats autonomes).

À l’issue des élections professionnelles de décembre 2014, elle est l’une des quatre orga­ni­sa­tions syn­di­ca­les repré­sen­ta­tives dans chacun des ver­sants de la Fonction publi­que. Elle a été la seule à pro­gres­ser dans ces trois versants tant en pour­cen­tages qu’en voix, confor­tant ainsi sa repré­sen­ta­ti­vité glo­bale.

 

BanniereUNSAL'UNSA interpro - Ni adepte du refus systématique, ni soupçonnable de complaisance, l’UNSA est bien décidée à faire entendre sa voix.

L’UNSA prône et pratique un syndicalisme réaliste, pragmatique, réformiste.

L’UNSA privilégie le dialogue et la négociation pour faire aboutir les revendications de ses adhérents et pour faire progresser son projet syndical sans négliger le rapport de forces nécessaire à cet objectif.

L’UNSA respecte l’identité de ses composantes, dans leur gestion interne, dans leur démarche syndicale, dans leur expression publique.

L’UNSA est une force syndicale interprofessionnelle qui syndique les salariés du secteur privé et du public.

Créée en février 1993 autour de cinq (5) organisations qui partagent les mêmes valeurs républicaines de laïcité, de démocratie, de solidarité, de liberté, d’humanisme et de justice sociale, elle compte aujourd’hui près de 200 000 adhérents actifs et retraités.

L’UNSA se donne comme mission de développer en France, en Europe et dans le monde un mouvement syndical réformiste, fort et uni, dans le respect des grands principes suivants : attachement à la laïcité de la République, à la démocratie, aux libertés, à la justice sociale, à la solidarité, à la défense du Service public, au droit à l’emploi, à la fraternité et la tolérance, dans la fidélité au principe de l’indépendance syndicale.

L’UNSA fait de la lutte contre les discriminations l’un de ses principes fondateurs. L’UNSA refuse toute forme de discrimination telle que définie par l’article L1132-1 du Code du Travail, conformément aux lois 2001-1066 du 16 novembre 2001 et 2008-496 du 27 mai 2010.
Nul ne peut se prévaloir d’une appartenance à l’UNSA s’il ne partage pas ces principes librement consentis.

 

 

mercredi, 28 juin 2017 16:27

Bilan social MAAF 2015

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Bilan2015

Pages 1 à 79


06-L’emploi, les effectifs et les flux
50 -La rémunération
70 -Les conditions d’emploi

 

Pages 80 à 180

 

80-Le développement professionnel des agents
100-Les relations professionnelles
110 -L’action sanitaire et sociale
134-La retraite et la liquidation des droits
146- Rapport de situation comparée, relatif à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

mercredi, 28 juin 2017 15:58

Bilan social MAAF 2014

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Bilan2014Pages 1 à 49

 

 06 - L’emploi, les effectifs et les flux

 

Pages 50 à 115

 

50 - La rémunération
67 - Les conditions d’emploi
75 - Le développement professionnel des agents
87 - Les relations professionnelles
99 - L’action sanitaire et sociale
123 - La retraite et la liquidation des droits
137 - Rapport de situation comparée, relatif à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

Évaluer cet élément
(0 Votes)

CR RIFSEEP 20 06 17

La réunion, consacrée au bilan du RIFSEEP pour les adjoints administratifs, les secrétaires administratifs et les attachés d'administration, était présidée par Jean-Pascal FAYOLLE, chef du SRH.

L'administration était représentée par Bertrand MULLARTZ, Noëmie LE-QUELLENEC.
L'UNSA était représentée par Philippe COSTA, Dominique LE-DILY, Guislaine DROIN, Gwendoline PROSPER.

Les difficultés de la mise en œuvre du RISEEP ne sont plus à démontrer, le SRH l'a reconnu. Il faut rappeler que l'objectif du RIFSEEP était de garantir le montant indemnitaire de la dotation reçu antérieurement par l'agent. De l'avis des participants, un effort de pédagogie s'impose afin d'éviter de mauvaises interprétations. Les représentants du SRH ont fait preuve d'une grande attention et d'une certaine volonté pour aplanir les points de blocage que nous avons soulevés.
Pour autant, rien n'est garanti pour l'avenir. En effet, le système peut être appelé à évoluer en fonction des futures annonces du Ministre des comptes publics et de l'action sur l'individualisation des rémunérations inscrite dans le programme du Président MACRON.
L'UNSA s'y opposera, comme elle s'est opposée au RIFSEPP, car cette réforme remettrait en cause le difficile équilibre entre les nouvelles grilles indiciaires du PPCR (signé par l'UNSA) et le régime indemnitaire.

 

Lire et télécharger le CR du GT RIFSEEP du 20 juin 2017

Page 51 sur 63