mercredi, 25 novembre 2020 10:44

Protection des agents publics dans l’exercice de leur fonction : du mieux mais il faut aller plus loin !

Évaluer cet élément
(0 Votes)

2020 11 25 Protection agentsLe CCFP du 24 novembre a examiné l’article 5 du projet de loi confortant les principes républicains qui sera présentée prochainement au parlement. L’UNSA Fonction Publique estime comme positive l’amélioration apportée à la protection des agents publics mais demande au gouvernement d’aller plus loin.

Dans le cadre du projet de loi confor­tant les prin­ci­pes répu­bli­cains, la minis­tre de la Transformation et de la Fonction Publiques a pro­po­sé mardi 24 novem­bre une modi­fi­ca­tion du statut de la fonc­tion publi­que. Il s’agit de ren­for­cer les dis­po­si­tifs exis­tants de signa­le­ment par les agents publics de tout acte de vio­lence, de dis­cri­mi­na­tion, de har­cè­le­ment moral ou sexuel ou d’agis­se­ments sexis­tes, à tra­vers l’ajout de toutes les attein­tes à leur inté­grité phy­si­que et toutes les mena­ces qui peu­vent les concer­ner.

L’UNSA Fonction Publique sou­tient cette pro­po­si­tion qu’elle votera lors du Conseil Commun de la Fonction Publique.

L’UNSA Fonction Publique cons­tate la montée du nombre de propos, atti­tu­des ou com­por­te­ments à l’encontre des agents publics, tant sur les réseaux sociaux que dans l’exer­cice des mis­sions en contact avec le public. La pro­gres­sion de ces déri­ves est iden­ti­fiée depuis déjà quel­ques années, l’UNSA Fonction publi­que en a alerté les gou­ver­ne­ments suc­ces­sifs dans le cadre de la lutte contre les ris­ques psycho-sociaux. Il est main­te­nant urgent d’ouvrir les yeux sur cette réa­lité et de trou­ver des répon­ses adap­tées.

L’UNSA Fonction Publique demande au gou­ver­ne­ment d’ouvrir des dis­cus­sions pour amé­lio­rer la lutte contre toute forme de vio­lence vis à vis de tous les agents publics.
Il devra notam­ment porter sur tous les aspects de la pré­ven­tion.
Il devra aussi abor­der la pro­tec­tion fonc­tion­nelle des agents publics qui doit être appli­quée sys­té­ma­ti­que­ment.

Il s’agit d’obte­nir que, dans l’exer­cice de leur fonc­tion au ser­vice de l’inté­rêt géné­ral et des usa­gers, tous les agents publics soient pro­té­gés.

Protéger et défen­dre les agents publics est un devoir de l’État et des employeurs publics ter­ri­to­riaux comme hos­pi­ta­liers. Le mieux vivre ensem­ble, dans notre société, passe par un res­pect de chacun, citoyens comme agents publics.


Luc Farré, Secrétaire Général de l’UNSA Fonction Publique

Lu 76 fois

Laissez un avis ou posez une question

Avant de déposer un avis ou poser une question, merci de consulter la charte "Avis et Questions" en cliquant sur le menu en bas de cette page.