vendredi, 18 septembre 2020 16:16

La forêt et la filière bois à la croisée des chemins : l’arbre des possibles par Anne-Laure Cattelot, Députée du Nord

Évaluer cet élément
(1 Vote)

2020 09 18 Rapport CattelozAvant-Propos


Avec les océans, nos forêts sont un puissant levier pour capter une partie de nos émissions de CO 2 .
En France, nous avons une longue histoire commune avec les forêts, ponctuée de guerres et d’essors économiques grâce au matériau bois. Nous avons fait subir des défrichements à nos forêts. Nous avons surexploité leurs ressources. Nous avons aussi appris à les protéger, à les gérer durablement pour qu’elles nous fournissent du bois et de nombreux services que nous apprécions tous, en ville comme à la campagne, en métropole comme en outre-mer. Les forêts sont des espaces de détente, elles font partie de nos paysages, elles protègent nos ressources en eau, elles atténuent les excès du climat, elles sont un refuge pour la biodiversité, la flore et la faune sauvage. Elles régulent nos cours d’eau et limitent l’érosion, elles sont source de bien-être… Nos forêts fournissent du bois, un matériau durable dans le temps, renouvelable et chaleureux, qui se prête à tous les usages, les plus traditionnels et anciens comme les plus techniques et innovants. La transformation du bois assure des emplois dans toutes nos régions et particulièrement dans les territoires ruraux. Elle crée de la valeur, s’appuie sur la richesse de nos savoir-faire et appelle l’innovation. Nos forêts nous chauffent et le bois constitue la première source d’énergie renouvelable, loin devant le solaire ou l’éolien…


À lui seul, un grand arbre de nos forêts peut « avaler » l’équivalent des émissions en CO 2 de cinq vols aller-retour Paris-New-York. Deuxième plus grand puits de carbone de la planète, la forêt nous permet de vivre et de respirer. Elle est « le poumon » du monde. Essentielle au point d’en paraître éternelle. Familière jusqu’à sembler indestructible, immuable. Chaque Français réside à moins de 40 km d’une forêt ! Qui n’a pas rêvé pendant le confinement lié à la crise sanitaire du Covid-19 d’aller s’y ressourcer ? Pourtant, aujourd’hui, ce refuge pour la biodiversité, cette richesse de la Nature façonnée par l’homme, ce socle irremplaçable pour les entreprises du bois a besoin de nous. Cet élément permanent de nos paysages et de notre pays est en péril et affronte une tempête silencieuse.


Nos forêts sont menacées. Comme nous humain, elles subissent les effets du changement climatique, mais elles n’ont pas de jambes pour fuir… Les sécheresses à répétition, les canicules, l’augmentation générale des températures les fragilisent, sans compter les incendies, les tempêtes ou l’arrivée de parasites ou maladies, favorisées par les échanges mondiaux intenses. Nos forêts ne parviennent pas à s’adapter aussi vite que les changements que nous provoquons. Certaines d’entre elles dépérissent sous nos yeux. Nous devons les aider à se renouveler, à s’adapter pour qu’elles puissent continuer à nous entourer et nous apporter de multiples richesses. Lire le rapport...

Annexes   1 à 10

Annexes 11 à 20

Annexes 21 à 25

Annexes 26 à 30

Annexes 31 à 35

Lu 91 fois
Plus dans cette catégorie : « Bilan social MAA 2018

Laissez un avis ou posez une question

Avant de déposer un avis ou poser une question, merci de consulter la charte "Avis et Questions" en cliquant sur le menu en bas de cette page.