vendredi, 24 septembre 2021 11:29

Compte-rendu du Comité Technique Ministériel spécial budget - 22 septembre 2021

Évaluer cet élément
(0 Votes)

logo Agrifor 2k19L’UNSA était représentée par Emilie Cerisier et Martine Harnichard


Budget 2022 : stabilité des effectifs pour la sphère ministérielle mais baisse pour les opérateurs !


Le ministre, Julien Denormandie, a présenté aux organisations syndicales le projet de loi de finances initiale 2022 (LFI 2022) pour notre ministère.


En préambule, le ministre est revenu sur l’année particulière que nous venons de traverser avec la crise sanitaire et la charge de travail importante supportée par les agents. Il est impératif de continuer l’amélioration des conditions de travail pour les personnels de son ministère et il souhaite que l’accord ministériel sur le télétravail aboutisse le plus rapidement possible.


LFI 2022
Avec un budget de 5,07 milliards d’euros, en hausse de 69 millions d’euros, et des effectifs stables, ce dernier confirme ses objectifs pour le ministère, affichés notamment avec le plan de relance.


Ce budget répond à trois objectifs :
Soutenir le revenu de l’agriculture et investir dans l’avenir,
Assurer la santé, sécurité alimentaire,
Préparer l’avenir.


L’UNSA a insisté sur les transferts d’ETP pour la PAC 2023, pour lesquels les agents sont toujours en attente d’informations.
Malgré 240 ETP temporaires prévus pour 2022, afin de préparer la nouvelle campagne PAC, l’UNSA regrette, malgré tout, ce recours massif aux contrats en attendant le départ de certains de nos agents.

 

Le ministre indique que les crédits de la PAC vont augmenter de 140 millions d’euros par an à partir de 2023. Il reconnaît que les négociations pour le transfert du FEADER prennent plus de temps que prévu et que les agents doivent avoir une vision de l’avenir le plus rapidement possible.


L’UNSA a déploré les baisses d’effectifs des opérateurs, notamment de l’ONF et de l’IFCE. La baisse annoncée de 95 EPT à l’ONF ne nous paraît pas cohérente avec la politique forestière affichée par le ministre.
Pourtant, le plan de relance a été amendé de plus de 100 millions d’euros pour la partie forestière, mais quels agents pourront assurer le suivi de ces missions ?


Situation des agents au MAA
Le ministre a rappelé l’importance de maintenir le dialogue social.
Il est indispensable de tirer parti du cadre de travail avec l’évolution numérique.
Concernant les labels égalité/diversité, ils doivent continuer à être mis en œuvre.
Des mesures catégorielles seront mises en place en 2022 pour les agents, notamment en faveur des contractuels.
Des plans de requalification de C en B et de B en A seront mis en place.


Objectif 2022 pour le MAA.
Le ministre souhaite que le MAA soit le premier ministère neutre en carbone.
Pour cela, 3 séries d’actions sont engagées :
Un bilan carbone pour l’administration centrale,
L’utilisation des consommables,
Une formation professionnelle associée dans les établissements agricoles.


Pour plus d'informations, n'hésitez pas à contacter l'UNSA.

Télécharger le CR du CTM du 22 septembre 2022 en pdf

Télécharger le projet de loi de finances 2022

Lu 42 fois

Laissez un avis ou posez une question

Avant de déposer un avis ou poser une question, merci de consulter la charte "Avis et Questions" en cliquant sur le menu en bas de cette page.