mercredi, 13 mai 2020 18:19

Un comité de suivi au service de la communauté

Évaluer cet élément
(0 Votes)

LogoAAF SEADéclaration liminaire lue lors du CTM du 13 mai 2020

 

Monsieur le Président,
Mesdames, Messieurs,


Dans ces moments difficiles, qui touchent à la santé de nos concitoyens, qui interrogent notre système social, économique, la cohérence de notre système politique et la responsabilité de chacun, les syndicats UNSA quel que soit le service du Ministère de l'Agriculture demandent que tous les moyens soient mis en œuvre pour sécuriser l'ensemble de la communauté de travail, l'ensemble des apprenants, et l'ensemble de notre outil de travail indispensable à la cohésion sociale puisqu'il touche à la fois à la vie de nos territoires, de ses exploitations agricoles, à l'alimentation, à l'éducation ,à la formation, à l'insertion sociale et économique de nombreux jeunes ainsi que de nombreux demandeurs d'emplois et des usagers.


Une crise fait toujours apparaître les points forts et les faiblesses d'une organisation.
Il est donc important de tirer tous les enseignements de cette crise qui va durer plusieurs mois et dont les conséquences s'étireront certainement sur plusieurs années.


Les syndicats UNSA ne bloqueront pas le PRA dans un souci de responsabilité mais demandent des garanties, une stratégie claire, un pilotage cohérent et un pilote ministériel fortement identifié autour d'une cellule crise.


Nous demandons que:
La priorité soit bien la santé de toutes et de tous compte-tenu des enjeux pour toutes les familles, des risques de complication pouvant entraîner des séquelles ou décès. Les personnels vulnérables doivent être sécurisés, rassurés conformément aux recommandations sanitaires et médicales.


La mise en place d'un comité de suivi de la période de déconfinement partiel qui s'opère sous nos yeux. Celui-ci, issu du CHSCT ministériel doit pouvoir collecter et centraliser les dysfonctionnements éventuels inhérents à cette situation ainsi que les blocages pour que des réponses rapides efficientes soient données. Il pourrait s'appuyer sur des comités de suivi régionaux incluant si nécessaire des représentants de tous les services, abattoirs compris car de nombreux sujets sont communs notamment les locaux et leur adaptation aux consignes sanitaires, l'organisation du télétravail. Si il y a spécificités des services, il y a aussi règles communes. Lire la suite et télécharger le document en pdf...

Lu 50 fois

Laissez un avis ou posez une question

Avant de déposer un avis ou poser une question, merci de consulter la charte "Avis et Questions" en cliquant sur le menu en bas de cette page.