vendredi, 24 mars 2017 17:49

CTM du 23 mars 2017

Évaluer cet élément
(0 Votes)

CTM23 03 17Le CTM s'est réuni sous la présidence de Valérie MATRICH-HECQUET, Secrétaire Générale du MAAF (SG).
L'UNSA était représentée par Philippe COSTA, Alain STEUX et Pierre MERCIER (expert.

L'ordre du jour était le suivant :

L'avenir incertain du MAAF

La situation de plus en plus dégradée dans les SEA

Les CAP : instances de concertation indispensables pour les carrières des agents

L'ONF sous tension

 

Commentaires de l'UNSA

 

Pour ce dernier CTM avant l'élection présidentielle, l'administration a pratiqué la méthode couë sur l'avenir du MAAF. L'explication de la SG sur l'article d'acteurs publics ne nous a pas convaincu. Nous n'avons plus qu'à attendre l'issue de l'élection présidentielle pour être fixé sur le maintien ou non du MAAF.
En revanche, la SG a répondu à l'UNSA sur les secrétariats généraux communs de la Sarthe et d'Eure et Loir en affirmant que le Secrétaire Général du Gouvernement( SGG) avait l'intention d'arrêter les travaux.
La SG confirme qu'il ne s'agit pas d'un projet commun de mutualisation. L'UNSA, échaudée à plusieurs reprises, ne donne pas de blanc seing au SGG. Il a souvent l'art d'esquiver.
Ci-dessous, le document dans son intégralité et l'argumentaire de l'UNSA sur la situation des SEA adressé au Cabinet ORSEU chargé de l'expertise SEA. La SG a annoncé un groupe de travail qui sera consacré aux préconisations du Cabinet ORSEU.

Lu 597 fois

Laissez un avis ou posez une question

Avant de déposer un avis ou poser une question, merci de consulter la charte "Avis et Questions" en cliquant sur le menu en bas de cette page.