mercredi, 17 juin 2020 15:06

Compte rendu du CHSCT-M du 10 juin 2020

Évaluer cet élément
(0 Votes)

LogoAAF SEAL’UNSA était représentée par Erwann COPPERE, Guy SIGALA et Martine HARNICHARD.


Faire communauté : une priorité


L'UNSA a demandé que les organisations syndicales représentatives au CTM puissent être invitées du fait de la gravité du sujet au CHSCT, en effet toutes n'y sont pas représentées.


Le ministère nous a suivi, la CGT, SUD et l'Alliance du Trèfle ont donc pu participer à ce CHSCTM. Nous pensons en effet qu'il est important de faire communauté dans ces moments difficiles qui ont pu avoir des conséquences dramatiques dans la vie de chacun.


Les divisions syndicales n'ont pas de sens dans les crises sanitaires aussi importantes.


A la demande de l'UNSA un comité de suivi de la crise du COVID se mettra en place sur la base d'un groupe de travail du CTM ouvert au plus grand nombre des organisations syndicales et non astreint à une logique de quorum.


Les sujets d'un tel suivi sont larges. Ils peuvent traiter du bilan du suivi sanitaire, de l'analyse des données statistiques disponibles, combinés à l'analyse des moyens budgétaires pour faire face à la crise, de l'organisation des services en cas de rebond de l'épidémie, de la place du numérique, du télétravail, etc. Le but est, bien entendu, d'avoir une synthèse de l'ensemble des instances qui ont pu se réunir sur les sujets.


Le niveau du CTM est donc le bon niveau pour un suivi global.


Liminaire du Président du CHSCT-M


Le président du CHSCT-M a demandé aux organisations syndicales de s'exprimer sur le suivi de la crise du fait du boycott de la séance du 27 mai.
L'UNSA a indiqué qu'elle considérait que le boycott n'était pas pour elle d'actualité du fait des graves difficultés qui touchent les établissements de l'enseignement technique et du supérieur et les différents services déconcentrés.

 

Cela a engendré un report des échanges de 15 jours et de nombreuses questions, plus de 40, ont été reportées au CTM du 2 juin qui s'est tenu entre temps, donc quelques jours suivant le boycott.


L'UNSA a indiqué à nouveau sa position : mise en place de comités de suivi régionaux s'appuyant sur les plans de reprise d'activité présentés aux COHS et remontées au CHSCT-M des bilans régionaux pour régulation éventuelle et orientations stratégiques.


La relation doit être fluide, jouer de ce mécano pour des enjeux de pouvoir institutionnel n'est pas pour nous la priorité même si la vigilance est de mise car "la confiance n'exclut pas le contrôle" et le CHSCT-M est une instance très importante.


Nous visons une plus grande efficacité et une plus grande efficience des instances pour le bénéfice de toutes et tous.


Durant ce liminaire la représentante de la DGER a annoncé un groupe de travail du CTEA sur l'organisation de la rentrée et le retour d'expérience qui se réunira le 23 juin. Lire la suite et télécharger le document en pdf...

Lu 44 fois

Laissez un avis ou posez une question

Avant de déposer un avis ou poser une question, merci de consulter la charte "Avis et Questions" en cliquant sur le menu en bas de cette page.