mercredi, 12 février 2020 09:40

Prestation de soutien psychologique assurée par l'IAPR (institut d'accompagnement psychologique et de ressources)

Évaluer cet élément
(0 Votes)

PsychoNote de service SG/SRH/SDDPRS/2019-15 - Prestation de soutien psychologique assurée par l'IAPR (institut d'accompagnement psychologique et de ressources).

 

Le ministère propose, depuis 2007 un soutien psychologique pour ses agents qui ont été victimes d'agression, d'incivilité ou ont été éprouvés par un événement grave dans l’exercice de leurs fonctions. Il a passé une convention avec France Victimes pour assurer le soutien psychologique et le conseil juridique aux agents victimes (note de service SG/SRH/SDDPRS/N2007-1268 en date du 03 décembre 2007). Ce dispositif de prévention permet d'apporter une aide incontestable auprès des services et agents qui sont confrontés à ce type d’événement mais ne couvre pas le champ des risques psychosociaux (RPS).


Depuis décembre 2016, un soutien est donc également proposé pour les situations de souffrance psychologique dans le cadre de la prévention RPS ainsi que pour le conseil à l'encadrement et aux acteurs de la prévention confrontés à des difficultés liées à leur exercice professionnel (conflit, tension d'équipes…).


Un nouveau marché public a été passé avec l’institut d’accompagnement psychologique et de ressources (IAPR) pour assurer cette prestation à compter du 13 juin 2018 pour une durée maximum de quatre ans.


Ce dispositif comprend des prestations, qui s'ajoutent à celle préexistante assurée par France Victimes. Ces nouvelles prestations sont externalisées auprès de l'IAPR qui dispose d'un réseau de psychologues du travail et cliniciens mobilisables sur l'ensemble du territoire français métropolitain ainsi que dans les départements d'outre-mer (DOM).


Ces prestations s'adressent à l'ensemble des agents employés par le ministère en charge de l'agriculture. Les agents en direction départementales interministérielles (DDI) rémunérés sur les programmes du MAA (215 et 206) sont donc concernés. A titre dérogatoire, en raison de leur positionnement transverse, les directeurs, directeurs adjoints et secrétaires généraux des DDI sont également concernés, quel que soit le ministère qui les rémunère. Les agents des établissements d'enseignement agricole supérieur et technique sont concernés, à l'exception des agents rémunérés sur le budget des établissements.

Lu 8 fois

Laissez un avis ou posez une question

Avant de déposer un avis ou poser une question, merci de consulter la charte "Avis et Questions" en cliquant sur le menu en bas de cette page.