mardi, 23 avril 2019 09:39

Groupe de travail « BREXIT » 18 avril 2019

Évaluer cet élément
(0 Votes)

brexit graphicL’UNSA était représentée par : Emilie CERISIER, Sylvie GARCIA et Nicolas MARTEL


Suite au CTM du 10 avril, la Secrétaire Générale a proposé de réunir ce groupe de travail pour une meilleure compréhension des cycles de travail proposés aux agents recrutés pour le Brexit sur les postes frontaliers ouverts 24h/24 7j/7.


Suite au Conseil Européen du 10 avril 2019, il a été décidé, qu’en l’absence de ratification de l’accord, le Royaume-Uni sortirait de l’Union Européenne le 1 er jour du mois suivant. De même, en l’absence de participation du Royaume-Uni aux élections européennes (listes déposées, mais élections à organiser), le retrait sans accord est prévu pour le 1 er juin.


L’ensemble des cycles de travail présentés se situe dans ce cadre.


Concernant le recrutement des agents pour le Brexit : une première vague de 49 agents a été lancée en début d’année. Ceux-ci ont été formés avant fin mars. Une deuxième vague de 35 recrutements a été réalisée en mars. Ces agents vont recevoir également une formation prochainement.

 

Deux autres vagues de 53 agents en mai et 47 agents en septembre viendront complétés ces effectifs (en attente de validation ministérielle) pour atteindre les 185 ETP prévus.


La liste des nouveaux postes de contrôle frontaliers a ensuite été présentée avec un focus sur les trois sites ouverts 24h/24 7j/7 : Dunkerque, Calais port et Calais tunnel.


Pour information, 80% des marchandises arrivant du Royaume Uni passe par la France et 80% de ces 80% passent par Dunkerque ou Calais.


La redevance sanitaire et phytosanitaire, ainsi que les taxes douanières, devraient faire réorganiser les flux si le Royaume Uni devient un pays tiers.

 

Lire la suite et télécharger le document en pdf

Lu 168 fois

Laissez un avis ou posez une question

Avant de déposer un avis ou poser une question, merci de consulter la charte "Avis et Questions" en cliquant sur le menu en bas de cette page.