mardi, 05 juin 2018 14:40

Une dégradation qui se confirme dans les DDI

Évaluer cet élément
(0 Votes)

2018 06 04 Mission Exam Org DDILe 5 ème rapport de synthèse de Pilotage d'intervention inter-Inspection Générale dans les DDI qui a été remis aux organisations syndicales siégeant au CT des DDI, a auditionné, depuis le début 2017 jusqu'au début 2018, 17 directions relevant de 16 départements et de 9 régions.


Ce rapport de synthèse confirme les grandes tendances déjà relevées dans les rapports précédents en mettant le focus sur les points de vigilance que l'UNSA ne cesse de signaler à de nombreuses reprises dans le cadre des travaux du CT des DDI.

 

COMMENTAIRES DE L’UNSA
Pour remédier à la situation dégradée des DDI, l'Inter Inspection Générale ne fait preuve d'aucune originalité dans ses recommandations en mettant une fois de plus l'accent d'une part, sur la mutualisation des fonctions support et d'autre part, sur le transfert de l'ensemble des agents des DDI dans un programme commun afin de faciliter la mobilité des agents, quitte à déroger aux compteurs ministériels au motif d'une trop grande rigidité RH ministérielle.


Autrement dit, la recommandation de l'Inter Inspection Générale, sans le dire explicitement, est dans le droit fil du document de la DGAFP sur le rôle des CAP. Il s'agit de supprimer les compétences des CAP sur les actes de mobilité/mutation afin de donner la main libre aux directeurs.


Ce scénario n'est pas acceptable pour l'UNSA, car cela ouvrira la voie à l'arbitraire et laissera l'agent seul face à sa hiérarchie.


Quant au renouvellement des agents par suite de nombreux départs à la retraite dans les trois à cinq ans, l'UNSA ne cesse de revendiquer l'organisation d'une nouvelle GPEEC afin de définir un plan de renouvellement des postes de titulaires nécessaires au maintien des compétences, ainsi que les parcours professionnels envisagés et les formations à prévoir.


Il est temps que les Ministères s'y attèlent. Il y a urgence !


Enfin, ce sentiment de dégradation, liée à la baisse des moyens et aux réductions des effectifs, est particulièrement perceptible chez les agents qui ont répondu au forum Action Publique de la DGAFP.


Outre une demande de pause dans les réformes trop rapprochées et vécues sans réel accompagnement, les agents sont en attente d'une reconnaissance professionnelle, d'une amélioration significative des conditions de travail, d'un dialogue social  véritablement assumé par la hiérarchie et d'un meilleur suivi RH.


Tout le reste n'est que littérature !

 

Lire l'intégralité du document

Lu 154 fois

Laissez un avis ou posez une question

Avant de déposer un avis ou poser une question, merci de consulter la charte "Avis et Questions" en cliquant sur le menu en bas de cette page.