jeudi, 08 mars 2018 16:35

Groupe de travail "feuille de route ministérielle" du 6 mars 2018

Évaluer cet élément
(0 Votes)

2018 03 08 GT Feuille de routeLe groupe de travail s'est réuni le 6 mars 2018 sous la Présidence de Valérie METRICH-HECQUET, Secrétaire Générale du MAA. Un point d'étape était consacré à la feuille du route du MAA dans le cadre des travaux du Programme Action Publique 2022.
L'UNSA était représentée par Philippe COSTA, Pierre MERCIER, Nicolas MARTEL et Annick COSTA.


La Secrétaire Générale, précise que depuis le 1 er GT du 13 décembre 2017 (voir notre compte rendu), consacré à l'action publique 2022, aucun arbitrage définitif n'a été pris par rapport aux chantiers qui pourraient impacter le MAA.
L'état du débat par rapport aux arguments développés par le MAA ont été affinés. Elle ajoute qu'il faut se reporter aux fiches synthétiques, communiquées lors du GT du 13 décembre, et qu'elle interrogera le comité interministériel afin de demander si la diffusion des fiches complètes est possible.


En outre, seules les orientations sont formulées sans les chiffres des effectifs qui peuvent être modifiés. A savoir, une baisse de 130 ETP sur le BOP 215 et le maintien sur les BOP 206 et pour les autres BOP. Une incertitude demeure sur leur évolution, car il n'y a aucune visibilité à l'horizon 2020.


Plusieurs points à débattre aujourd'hui :
Le calendrier.
L'état des discussions tenues entre le comité interministériel de l'action publique 2022 et le MAA et les chantiers transverses.
La RH.
Il est regretté, unanimement par les organisations syndicales, l'absence de la thématique de l'enseignement agricole dans les débats à l'occasion des états généraux de l'alimentation, notamment de la problématique de la formation professionnelle ainsi que l'absence remarquée du DGER.

 

COMMENTAIRES DE L’UNSA
Le groupe de travail, qui s'est réuni pour la seconde fois, a donné lieu à un débat de fond particulièrement riche. La Secrétaire Générale du MAA n'a pas hésité à nous présenter, dans une totale transparence, l'ensemble des hypothèses de réflexion sur le Programme Action Publique 2022 en mettant le focus sur les inconvénients et les avantages de chaque scénario.


Pour l'UNSA, ce qui nous importe en priorité, c'est le maintien des missions du MAA et l'ouverture de perspectives de carrière garanties aux agents qui s'appuie sur une RH métier de proximité relevant du Ministère en toute indépendance vis-vis du Ministère de l'Intérieur.

 

Lire l'intégralité du CR du GT du 6 mars 2018

Lu 456 fois

Laissez un avis ou posez une question

Avant de déposer un avis ou poser une question, merci de consulter la charte "Avis et Questions" en cliquant sur le menu en bas de cette page.