Nouvelles breves1

mardi, 17 octobre 2017 15:40

Ceinture pour les fonctionnaires !

SerrerCeinture

Rendez-vous salarial Fonction Publique du 16 octobre 2017
Ceinture pour les fonctionnaires !

Faute d'une mobilisation suffisante et d'un taux de grévistes au MAA bien trop bas (administration centrale : 2% soit 21 agents sur 1205, DDI (ex DDAF et ex DDSV) 10,63 % soit 669 agents sur 6292, DRAAF 7,2% soit 162 agents sur 2251), le Ministre de l'Action et des Comptes Publics n'a pas cédé d'un pouce aux revendications de l'UNSA Fonction Publique.
C'est ainsi qu'il a annoncé le report d'un an des mesures du protocole salarial PPCR et la non augmentation du pouvoir d'achat liée à l'augmentation de la CSG. Le communiqué de l'UNSA Fonction Publique vous parviendra le même jour.
En revanche, le gouvernement a trouvé 5 milliards d'euros pour les foyers les plus riches en réformant l'ISF à leur avantage et réalisé 800 millions d'euros d'économie sur le dos des fonctionnaires.
Autrement dit, des miettes pour les fonctionnaires, du caviar pour les riches.
Enfin, je tiens à remercier toutes celles et tous ceux qui se sont portés grévistes et qui ont participé aux  manifestations du 10 octobre 2017.
Philippe COSTA

 

Lire le courrier adressé à M. le Président de la République par l'UNSA Alimentation, Agriculture et Forêts

Plus d'informations sur le site de l'UNSA Fonction Publique

2017 10 11 CTS DRAAF DAAF DRIAFLe CT Spécial DRAAF-DAAF-DRIAAF était présidée par Valérie METRICH-HECQUET, Secrétaire Générale du MAA.
L'UNSA était représentée par Pierre MERCIER, Jérôme CHAUR, Virginie PERIN et Emilie CERISIER.
L'UNSA a souhaité faire la déclaration suivante.

COMMENTAIRES DE L’UNSA
Les restructurations, intervenues dans les régions, ont durement affecté les conditions de travail des agents.
L'amélioration des conditions de travail doit se traduire par l'expression directe des agents sur le contenu, l'organisation de leur travail dans le cadre d'échanges avec la hiérarchie.
Ce CT Spécial DRAAF-DAAF-DRIAAF est sur la même ligne que les précédents. Bien que l’administration soit à l’écoute, elle a tendance à occulter les problèmes existants dans certaines structures, tandis que de réelles avancées se font attendre.

Page 6 sur 11